Ethique de la personnalité versus Ethique du caractère

Dans Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, Covey distingue deux types de méthodes de développement (ou approches) qu’il appelle étique :

  • L’éthique de la personnalité
  • L’éthique du caractère

L’éthique de la personnalité correspond à un ensemble de méthodes qui permettent de gérer l’image que l’on donne de soi. Elles peuvent être utilisées avec une bonne intention ou avec une mauvaise intention. Pour Covey ces techniques peuvent avoir une certaine efficacité mais n’auront des effets qu’à court terme si elles ne sont pas basées sur l’éthique du caractère. Pour Covey l’éthique de la personnalité est donc moins importante que l’éthique du caractère. Voici quelques exemples de techniques que l’ont peut rattacher à l’éthique de la personnalité :

  • technique de communication
  • stratégie d’influence
  • état d’esprit positif
  • etc.

L’éthique du caractère est celle de l’intention profonde de chaque personne. Le caractère en dit plus que l’image que l’on donne de soi. Il s’appuie sur des qualités, des valeurs que les autres vont reconnaitre en nous, mêmes si nous ne maitrisons pas parfaitement les techniques de l’éthique de la personnalité. Parmi ces valeurs on retrouve par exemple l’intégrité, l’humilité, la fidélité, la sobriété, etc.

>> Lire la suite : Paradigme et changement de paradigme