Développement personnel

Notes personnelles

Notre esprit est composé du moi superficiel et du moi profond.

Le moi superficiel est rapide mais facilement influençable. Il prend le dessus quand notre vie est en danger (c’est le moi de l’instinct), mais il peut aussi prendre le dessus dans certaines situations du quotidien. Comme il est rapide, il réfléchit peu, c’est le moi des émotions négatives : la peur, la colère… C’est le moi de l’ego. Il est aussi facilement influençable, c’est le moi conditionné, par son éducation, par son appartenance à un groupe social (ex : religion).

Le moi profond est celui que nous sommes réellement. Celui que l’on ne peut écouter et laisser s’exprimer que lorsqu’on arrive à faire taire le moi superficiel. C’est lui qui exprime notre sincérité, nos sentiments profonds.

Bien sûr l’objectif est de faire taire le moi superficiel pour laisser s’exprimer le moi profond. Il faut entraîner son esprit à reconnaître les moments où nous laissons s’exprimer le moi superficiel. Notre conscience de soi peut nous y aider, même si au début il peut être difficile de prendre conscience au moment où nous réagissons, au moment où nous répondons. Mais, même faire travailler sa conscience de soi après coup est un bon entrainement. Cela permet d’identifier les situations où nous laissons le moi superficiel s’exprimer mais aussi les réactions qui ont été les nôtres ainsi que leurs conséquences. Mais ce n’est pas une fatalité. Cela entraîne la conscience de soi, jusqu’à ce qu’elle soit capable de faire taire notre moi superficiel au moment où il veut s’exprimer.

Car tout le monde a un potentiel à atteindre et une fois atteint, tout le monde peut développer son potentiel. De la même manière qu’un enfant naît sans savoir marcher, puis apprend à se tenir debout, puis apprend à marcher.

 

Quelques principes…

Tout le monde a un potentiel. Donc tout le monde peut changer.

Tout le monde apprend et change progressivement.

Un individu peut facilement être influencé par le système dans lequel il se trouve. C’est ce que nous enseigne la sociologie ou encore la systémique.